CAPRICHOS DEL GUADALQUIVIR

Celui qui goûte ces confitures ne peut pas en avoir d’autres. Et ce n’est pas étonnant. De la matière première au processus d’élaboration, ils sont personnellement pris en charge par Antonio et sa famille.

Ils ont leur propre domaine à Palma del Río (Cordoue) où ils dorlotent leurs orangers de la variété Cadenera. Il existe plusieurs particularités de cette variété d’orange. Tout d’abord, c’est un grand arbre, ce qui demande plus d’efforts pour la récolte de l’orange et l’entretien de l’arbre. C’est la raison pour laquelle de nombreux agriculteurs abandonnent la culture de cette variété, qui est donc en danger d’extinction. D’autre part, l’orange Cadenera a un goût doux mais intense (vous le remarquerez tout de suite quand vous essaierez la confiture d’orange Cadenera). Sa peau est fine et comporte peu de graines.

Les autres variétés d’oranges qu’ils utilisent, les pamplemousses et les mandarines, proviennent de fermes voisines de la vallée du Guadalquivir, l’origine des meilleures oranges que l’on puisse trouver.

Le processus d’élaboration de la confiture est entièrement fait à la main. Une fois les oranges récoltées, elles sont lavées et on procède à l’épluchage des fruits, à l’élimination des pépins, au râpage de la peau… le tout à la main ! Ils écrasent la pulpe et ajoutent juste la bonne quantité de sucre (30%, contre 50% pour les confitures classiques). Ils contrôlent le point d’acidité à tout moment pour obtenir un produit agréable au palais. Même l’emballage et l’étiquetage sont réalisés avec le plus grand soin, comme chez vous.

A tel point que la confiture d’orange Cadenera a remporté la médaille d’or du meilleur fruit confit à Dallas (USA) lors des Gourmet Gold Awards en 2016. Il fallait s’y attendre !

Ne manquez pas dans cette vidéo tout le processus d’élaboration à Caprichos del Guadalquivir: